Château de Montmelas


Après avoir visité la forteresse de Murol, nous sommes partis découvrir le château de Montmelas. C’est devant l’entrée de cette bâtisse qu’Alexandre Astier a tourné quelques épisodes de Kaamelott, et plus précisément Baliste et Baliste II. Aujourd’hui, nous vous emmenons donc découvrir cette splendide demeure, avec en prime des photos prises par Wyatt à l’aide de son petit appareil photo.

Secrets d’Histoire

Situé dans le Beaujolais, le château est assis sur un promontoire avec une vue imprenable sur toute la région, s’étendant même jusqu’au Mont Blanc. Le castel et le parc ont été entièrement restaurés par l’architecte Louis Dupasquier (1800-1870) qui a cherché à reconstituer une forteresse médiévale. Depuis 1566, la même famille habite le château de Montmelas. Je dis bien la même famille, et non la même personne ! Dieu soit loué. Et bien évidement, ce sont les propriétaires du domaine qui nous ont fait découvrir les lieux.

Visite du Château de Montmelas

En attendant l’arrivée de notre guide, nous avons visité les abords du château de Montmelas. Nous nous sommes promenés dans un jardin situé entre la demeure et la route. Puis j’ai marché un peu le long du sentier qui serpente à travers le bois. Une balade fort agréable.

Ensuite tous les petits pédestres se sont rassemblés sur le parking. Et nous avons pu démarrer la visite en franchisant THE PORTE ! La fameuse entrée que Léodagan souhaite faire démolir, car sa taille standard l’empêche de sortir sa baliste. D’ailleurs le guide a immédiatement brisé la glace en mentionnant la référence à Kaamelott.

Léodagan : On va pas rester avec une baliste au milieu de la cour, soyez pas con !
Arthur : Qu’est-ce que j’y peux moi, si vous faites construire des machins qui ne passent pas par les portes !

Baliste, épisode 66, Livre III

Comme il faisait un temps magnifique, nous avons pu découvrir les jardins et admiré la structure originale de la demeure. Le guide nous a conté l’histoire du château de Montmelas. Il nous a expliqué comment les évènements ont influencé l’architecture de la bâtisse. En effet, cette dernière a subis, au fil des siècles, de multiples modifications parfois saugrenues comme l’ajout de fausses fenêtres à un mur pour donner un côté romantique. Ou encore des créneaux à des remparts ne possédant aucun chemin de ronde. Inutile de préciser l’inefficacité de cet agencement.

Ensuite le guide nous a invité à découvrir l’intérieur du château. Etant donné que la famille Montmelas habite toujours les lieux, nous n’avons pu découvrir que certaines pièces. La visite s’est donc poursuivie dans le hall, la salle d’armes, la bibliothèque pour finir sur la terrasse où on découvre un splendide panorama sur la région.

Il me semble que c’est quand même un minimum de s’intéresser aux petites exploitations locales.

Belt, Spiritueux, épisode 33, livre II

Enfin, nous avons terminé notre parcours par une dégustation des vins produits sur le domaine. Attention loin d’être du jus de pieds ! Les W² ont également pu déguster le jus de raisin sur les terres du Château de Montmelas. « Mais évidement c’est sans alcool ! » Une table avec des feuilles et des feutres de coloriage étaient à leur disposition. Ainsi nous avons pu savourer en toute tranquillité les différents vins : rouge, blanc, rosé.

Séli : Mais vous êtes beurrée vous aussi !
Guenièvre : Mais absolument pas ! J’ai bu trois ou quatre verres voilà !

L’ivresse, épisode 31, Livre II

Nous avons beaucoup apprécié la visite du château de Montmelas. En plus de nous désaltérer le gosier, nous avons pu aussi rafraichir notre mémoire sur l’Histoire de notre région. Les propriétaires nous ont admirablement bien accueillis. Nous nous sommes laissés facilement entrainer par le talent de conteur de notre guide.

Si vous avez la possibilité de visiter le château pendant les vacances, je vous invite à regarder les dates et horaires sur leur site internet www.chateau-montmelas.com

Partager cet article sur...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *