Château de Murol

Château de Murol par-ci, château de Murol par-là… des bruits courent qu’un certain roi Arthur aurait fait halte entre les murs de cette bâtisse médiévale. Et durant son séjour, il aurait tourné les premières scènes d’un certain film intitulé Kaamelott qui sortirait en l’an de grâce 2020.

Secrets d’Histoire

À quelques kilomètres de Clermont-Ferrand, il est possible de visiter le château de Murol, une très belle forteresse juchée au sommet d’un bloc de roche basaltique. On retrouve les premières traces de cet édifice dès le XIIIème siècle. Mais son nom actuel est apparu bien des années plus tard, grâce à Guillaume de Murol (1350 -1440), petit seigneur auvergnat qui géra son domaine avec efficacité, fermeté et bienveillance.

« Murol en avant, et sans rompre les redortes. »

Sur les traces de Kaamelott

Par chance, nous avons eu le château quasiment pour nous tous seuls. En visitant le site, nous avons vite compris pourquoi Alexandre Astier a choisi cet endroit pour son film Kaamelott. En effet le château de Murol est magnifique, en très bel état et il y règne une atmosphère chaleureuse ! D’ailleurs, je crois que les chefs décorateurs de Game of Thrones auraient tout à fait pu le sélectionner. Non pas pour la neige qui est tombée le jour de notre visite, mais pour la beauté du site.

« C’est dommage, cet hiver nous n’avons pas eu de neige. »
15 minutes plus tard…
« Bon sang, mais il neige ! »

Visite du château de Murol

Avant d’accéder au château en lui-même, nous avons traversé les écuries et la basse-cour tout en admirant la vue imprenable sur la région. Mais nous ne sommes pas attardés dehors car le vent était glacial. Après avoir gravit un escalier, nous avons franchit la porte du Baron d’Estaing où sont représentés les symboles des deux familles qui vivaient au château de Murol. Puis nous avons pénétré dans le cœur de la bâtisse par la haute cour. J’ai particulièrement adoré cet endroit chargé en émotions. Même si les lieux étaient vides ce jour-là, nous avons pu ressentir beaucoup de vie et de chaleur imprégnées ces murs. Et Wyatt a été impressionné par la galerie voutée qui abrite un immense trône. Ah ! je me suis imaginée avec une grande tablée, à organiser des soirées ripailles, jeux…

Ensuite, nous avons poursuivi la visite en redescendant dans le cellier, où on peut découvrir les différents produits de consommation de l’époque : vin, fromage, charcuterie… car le gras c’est la vie ! Puis nous avons monté quelques marches pour nous retrouver dans la salle d’armes. Je me suis amusée à expliquer aux W² à quoi servaient les fléaux, arbalètes, lances, etc. tout en évoquant certaines références cinématographiques et jeux vidéos.

Si vous n’avez pas le vertige, empruntez les escaliers en colimaçon et montez jusqu’aux toits. La vue y est sublime ! Nous avons pu admirer un panorama de toute la région, véritable point stratégique pour se protéger.

En redescendant dans le château, nous avons découvert ensuite la chambre de Guyote de Tournon, la cuisine et la boulangerie. L’odeur du feu de bois fait systématiquement ressurgir en moi des souvenirs de mon enfance et en particulier mes étés à Montségur. C’était la parenthèse jeracontemavie.

Puis nous sommes sortis du château pour redescendre vers les chapelles et la lice ! Là encore, nous avons pu expliquer à Wyatt et Walter comment se déroulaient les joutes. J’ai hâte de les emmener voir un championnat de Béhourd, je suis certaine qu’ils vont adorer.

J’espère que ces quelques clichés vous auront donné envie de découvrir ce superbe lieu. En attendant de vous y rendre, je vous suggère de visiter leur site web murolchateau.com. Prochaine étape de notre aventure sur les traces de Kaamelott : le château de Montmelas dans le Beaujolais.

Partager cet article sur...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *