Château de Fougeret

Il se murmure bien des choses au sujet du château de Fougeret. Est-ce une arnaque ou un véritable château hanté ? Et le défilé de médiums, de simples amateurs de paranormal ou d’urbex continuent d’alimenter les rumeurs. Accompagnés de deux amis, le mâle alpha et moi-même avons décidé de tenter la chasse aux fantômes.

Secrets d’Histoire

Le château de Fougeret est une grande bâtisse datant du Moyen Âge. Située à Queaux, la propriété est perchée au sommet d’une falaise au pied de laquelle coule la Vienne. Cette demeure a appartenu à une des plus anciennes familles de France : les Frotier. Sous l’Ancien Régime, Fougeret est devenu un lieu de haute justice, ce qui explique la présence de cachots. En 2009, Véronique Geffroy en fait l’acquisition et entame des travaux de rénovation, car le château était resté à l’abandon pendant 50 ans. Un an plus tard, Fougeret est inscrit aux monuments historiques. Mais les réparations sont loin d’être terminées.

Notre nuit au château de Fougeret

Après 6 heures de route, nous sommes arrivés à la bourre. Évidement. Dès que nous sommes sortis du véhicule, nous avons rejoint les autres membres de notre groupe. Et la propriétaire Véronique nous a emmenés visiter sa demeure.

Découverte du château de Fougeret

Tout d’abord, Véronique nous a présenté les extérieurs et nous a parlé des différentes transformations que le lieu a subies. Véritable historienne, la propriétaire a fait de nombreuses recherches sur Fougeret. Elle a pu ainsi nous donner bon nombre de détails et explications sur ce castel. Puis nous avons visité l’intérieur en passant par le cachot, la crypte hantée par des salamandres, et les deux étages supérieurs qui contiennent un véritable dédale de chambres.

Ce qui m’a avant tout frappé ce sont les différentes odeurs dont les murs sont imprégnés et ceci malgré les années. Par exemple, le fumoir empeste encore le vieux tabac froid. Et il y a une chambre qui sent très fort l’encens d’Église. Au XIXème siècle, les habitants du château ont veillé le corps d’une jeune fille dans cette pièce pendant plusieurs jours. Or la putréfaction avait déjà commencé à faire son œuvre, et une puanteur a envahi les lieux. La famille a donc dû faire bruler beaucoup d’encens pour masquer le parfum nauséabond. Odeur qui est restée cent ans après.

Une fois la visite faite, nous avons choisi la pièce où nous allions passer la nuit. J’ai sauté sur la chambre des maitres. J’avoue que je me sentais très à l’aise à cet endroit contrairement à d’autres pièces qui étaient moins chaleureuses. Ensuite nous avons eu un peu de temps libre pour découvrir le château, le jardin, les bois ainsi que la maison du gardien.

Dans tout Fougeret, on trouve une multitude de vieilleries. Certains meubles et objets étaient déjà là quand Véronique a fait l’acquisition du château. Mais beaucoup d’autres ont été chinés. C’est vraiment le paradis pour les fanatiques de brocantes. Ce qui n’est pas mon cas. Toutefois j’ai trouvé quelques objets assez insolites : des masques mortuaires, un trotteur pour enfants, un vieil appareil photo au collodion, une prothèse de jambe, etc.

La table est mise !

La nuit tombe, Véronique fait tinter la cloche. La table est mise !

Musique médiévale, repas sur une longue table où notre groupe (12 personnes) peut tenir, face à une immense cheminée. Le cadre est parfait et le repas bon : tartine de jambon, rôti de porc et purée, panna cotta un peu étrange par contre… J’avoue que le tableau aurait été encore meilleur avec une viande de chevreuil ou de sanglier, accompagnée d’un verre d’hypocras.

Travaux occultes

Une fois repus, nous nous sommes séparés en plusieurs petits groupes pour participer à des ateliers occultes : découverte des vies antérieures, ouija et guéridon, numérologie et médiumnité, radiesthésie.

Je sais que beaucoup de Youtubers ont eu des expériences négatives au Château de Fougeret. Mais pour nous ce ne fut pas le cas.

Certes je dois vous avouer que depuis de nombreuses années, je suis familière avec le monde de l’occultisme et des mystères. J’en parle rarement car c’est pour moi quelque chose de très personnel. Ceci dit, j’ai trouvé que le niveau des intervenantes était plutôt bon. Je n’ai vu ni charlatan, ni médium prétentieux, ni spirite ayant suivi des stages de Commeddia dell’Arte. Énergumènes que l’on croise malheureusement trop souvent dans ce domaine. Ceci dit, je n’ai rien retiré de nouveau des différents ateliers auxquels nous avons participé.

J’ai parlé à un enfant mort !

Toutefois l’activité qui m’a le plus intéressée a été le ouija et le guéridon. Bien que je connaisse cette pratique, nous avons reçu des messages assez drôles mais non moins dénués de sens. Le mâle Alpha a d’ailleurs eu une expérience plutôt comique. Et le guéridon a tenté une approche physique avec ma personne. Car oui, même les tables ne résistent pas à mon charme sibyllin. Quant au mâle alpha et nos amis, ils ont préféré d’autres ateliers qui ont su répondre plus précisément à leurs attentes.

Le château de Fougeret possédé par les vivants…

Les activités terminées, nous avons essayé de faire une séance de ressenti. Ce fut un échec total… non pas qu’il n’y avait pas matière à, mais malheureusement des personnes extérieures à notre groupe se sont jointes à nous. Parmi elles, certaines n’ont eu aucun respect, ni pour nous, ni pour le lieu. Elles faisaient du bruit pendant la séance ou téléphonaient dans la cour en bas. Quelle idée d’appeler à 4h du matin…

Du coup, j’ai préféré partir me coucher. D’habitude je suis toujours la première à avoir des ressentis. Mais cette nuit-ci, j’ai dormi 4 heures profondément. Alors que le reste de la chambrée a été témoin de nombreux phénomènes étranges : vacarmes, silhouettes fantasmagoriques qui traversent la pièce.

Alors ce château de Fougeret ?

Véronique et son équipe nous ont admirablement bien accueilli. Le château est encore en rénovation. Donc il y a encore beaucoup de pièces qui nécessitent un petit rafraichissement. Ceci dit, la demeure possède déjà tout le confort nécessaire : draps propres, toilettes, baignoire, cuisine.

Seule ombre au tableau : le groupe d’habitués dont certains membres n’ont pas respecté les lieux. Ils faisaient beaucoup trop de barouf et ont gêné notre expérience. Je sais que la demeure est grande et peut accueillir plusieurs personnes, mais point trop n’en faut.

Un château hanté à visiter !

Le château de Fougeret est-il hanté ? À mon sens, beaucoup d’énergies tournent dans cet endroit comme dans beaucoup de vieilles demeures. Toutefois, je pense que beaucoup ont été ramenées avec les antiquités que Véronique a brocantées. Est-il le lieu le plus hanté de France ? Je ne saurais dire !

Le château se visite uniquement sur réservation. Donc si vous souhaitez vivre vous-mêmes l’expérience, voici le site Internet dédié : www.fougeret.com

Partager cet article sur...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *