Planter un arbre avec ses enfants

Un matin, je me suis levée avec une nouvelle idée : et si on allait planter un arbre !

Je vais vous avouer quelque chose, même si je suis à l’aise devant un ordi, j’adore me connecter également avec la nature, et en particulier me balader dans les bois. C’est apaisant, vivifiant. D’ailleurs, Peter Wohlleben dans son livre la vie secrète des arbres explique que les arbres envoient certaines subsistances auxquelles nous sommes sensibles. Et c’est ce qui explique pourquoi nous éprouvons un tel sentiment de bien-être quand on se promène en forêt. D’ailleurs si vous n’avez pas lu ce livre, je vous le recommande. J’ai eu un véritable coup de cœur pour cet ouvrage.

Planter un arbre ou comment éveiller nos enfants à la nature

Cela faisait quelques temps que je voulais trouver une activité qui sensibilise nos W² à la nature. Car le respect de l’environnement est pour moi indispensable et j’essaie de transmettre cette valeur quotidiennement à nos enfants. Malheureusement le petit coin de verdure que nous avons chez nous n’est pas très optimisé pour le jardinage. Donc planter un arbre dans un bois m’est apparue être une activité à la fois amusante et ludique, mais aussi idéale pour les mettre au contact de la nature.

C’est ainsi qu’il y a quelques jours, nous avons enfin franchi le pas.

Allez samedi on part planter notre arbre familial !

Un projet casse-tête

Il y a des personnes qui ont la main verte, et peuvent faire pousser tout et n’importe quoi. Moi je fais partie de l’autre catégorie. Les fleurs se suicident avec moi. Les plantes carnivores dépriment. Et tout ce que j’ai réussi à faire pousser ce sont des cactus… c’est déjà pas mal vous me direz.

Donc quand j’ai décidé de planter un arbre, j’ai évidement cherché sur internet des articles et des conseils. Mais plus je lisais, et plus je me sentais complétement perdue. Et encore plus après avoir lu le livre de Wohlleben qui démonte toutes les idées reçues et tous les conseils qu’on peut lire ici et là.

Il y a tout un tas de paramètres à prendre en compte : où le planter ? quel arbre choisir ? quand et où le mettre en terre ? De plus, il fallait choisir un arbre qui rentrait dans notre budget et surtout dans la voiture ! Bref, je me sentais assiégée de questions.

Finalement, on y est allé au pif

Bon nous avions le lieu. Nous connaissons un bois dans la campagne lyonnaise qui se prêtait parfaitement à notre projet. Ensuite, il fallait trouver l’arbre. Donc nous sommes allés à Botanic acheter notre arbuste pour la modique somme de 9,90 €, ainsi que tous les outils nécessaires pour préparer le trou. Indispensable un trou, pour planter un arbre. Si vous ne voulez pas partir comme nous un peu à la hâte, je vous suggère de prendre plusieurs choses dans votre coffre :

  • une pelle
  • un cutter (très utile pour retirer le pot)
  • des gants
  • une truelle
Planter un arbre

Enfin nous avons choisi un érable champêtre… Alors j’entends déjà les ayatollahs de la verdure me dire :

« Comment ?! Mais ça ne va pas du tout. On ne plante pas ce type d’arbre ici voyons ! Et puis ce n’est pas la bonne période pour le planter. Et tu as choisi le mauvais endroit, il fallait le placer sur le côté Est pour avoir le soleil sous tel angle à telle heure… Tu vas détruire tout un écosystème et dans 5 ans, il n’y aura plus de forêt. SHAME! SHAME! SHAME! »

On a décidé de suivre notre instinct… Bref, une fois que nous avons eu notre attirail, nous nous sommes mis en route…

M. Frodoooon !!! Je crois que j’ai trouvé le fond !

Nous avons cherché le bon emplacement. Dur, dur, c’est le cas de le dire ! Bien, il fallait qu’on trouve un compromis, un endroit où il soit proche des autres arbres mais pas trop. Et qu’il ait de la lumière mais pas trop. Et une fois qu’on a trouvé ce coin idéal – enfin presque – on a enfoncé notre pelle dans la terre. Très vite on a tapé sur quelque chose de dur. Oh tiens un trésor ? une capsule temporelle ? Non juste un énorme caillou qui nous a obligé à creuser plus loin. Bref après avoir creusé, raclé, déblayé les pierres, et surtout sué, le trou était là ! Mais notre peine n’était pas terminée, puisqu’on devait extraire l’arbre du pot. Et après tous ces efforts, Wyatt a enfin eu le privilège de placer notre érable. Walter nous a également aidé à remettre et tasser la terre tout autour de l’arbuste.

Un projet pour enfant amusant

Quand j’ai proposé à Wyatt d’aller planter un arbre, il a tout de suite était très enthousiaste. Et il m’en parlait très régulièrement. L’objectif dans cette activité, en plus de le sensibiliser à la nature est aussi de créer un nouveau rituel familial. J’aimerais pouvoir retourner régulièrement dans ce bois, et prendre les W² en photo à côté de notre petit arbre, au moins une fois par an. Cela leur permettra de prendre conscience du temps qui passe, de l’arbre qui pousse et d’eux qui grandissent.

Est-ce important pour vous que vos enfants soient sensibles à l’environnement ? Quelles activités au contact de la nature partagez-vous avec vos enfants : jardinage, balade, randonnée ?

Partager cet article sur...
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *