Kajué

Récemment j’ai eu la chance de tester Kajué. Actuellement au stade de prototype c’est un jeu de société stratégique avec pour thématique la protection des animaux sauvages en Afrique.

Le projet est actuellement en cours de financement sur Ulule. N’hésitez pas à participer vous aussi…

https://fr.ulule.com/kajue-jeu-de-societe/

Mais quel est donc le but de Kajué ?

Dans Kajué, vous devez préserver le plus d’animaux possibles parmi les 7 espèces proposées. Girafe, éléphant, lycaon, gorille, okapi, ibis chauve, vari noir et blanc. Pour mener à bien votre mission, vous devez les nourrir, les reproduire, maintenir en bon état leurs enclos et surtout garantir leur réinsertion dans la nature grâce à des enrichissements du milieu.

Et comment joue-t-on ?

Ce jeu de société se joue de 2 à 4 joueurs, pour une durée d’1h environ, à partir de 10 ans. L’histoire se déroulant sur une année, il y a donc 12 tours représentant les 12 mois de l’année, vous l’aurez compris…

Et à chaque fois vous recevez un revenu en cuir, argent ou or pour vos efforts fournis. Ensuite vous avez deux actions obligatoires :

  • nourrir vos animaux,
  • payer pour l’entretien de leurs enclos.

Enfin vous avez plusieurs actions possibles :

  • acquérir un nouvel animal,
  • agrandir un enclos,
  • réparer un enclos,
  • jouer une carte en votre possession,
  • piocher une carte,
  • vendre une carte.

Certaines actions ne sont pas gratuites, et pour cela vous devez dépenser vos gemmes. Il faut gérer ses gains habilement, car on n’en gagne très peu et surtout on doit les dépenser à chaque tour.

Dans Kajué, on ne coopère pas avec les autres. Et donc on peut lancer une tornade sur l’enclos d’à côté, ou envoyer un braconnier récupérer un animal d’un adversaire. Mais ce dernier peut répliquer avec un rangers. C’est la course au meilleur protecteur des animaux !

Je suis obsédée par les girafes ! c’est grave Docteur ?

Je n’ai pas opté pour la diversité mais plutôt l’uniformité. J’ai récupéré toutes les girafes du jeu afin de les accoupler et avoir le plus de petits possibles. Quitte à dépouiller un joueur adverse.

Malheureusement, je n’ai pas réussi à récupérer une carte pour enrichir leur milieu. Et je n’ai donc pas pu les relâcher dans la nature. Ceci dit j’ai fini le jeu avec une très grande réserve de girafes.

Ma stratégie a été également d’attendre à la dernière minute pour développer mon parc, pour éviter les coûts supplémentaires. D’autres joueurs ont préféré varier les animaux en les choisissant en fonction des cartes d’enrichissement du milieu qu’ils ont obtenues.

Vous aussi soutenez Kajué

Même s’il n’est pas encore distribué, le jeu est déjà bien avancé, très belles illustrations par Nelsie Oozeer, thématique passionnante, gameplay intéressant et accessible. Certes le jeu de société nécessite encore quelques ajustements. Mais Rome (ou plutôt Nairobi) ne s’est pas faite en un jour…

Basé dans la région lyonnaise, Guillaume Berthollet, concepteur de Kajué souhaite lancer prochainement un financement participatif. Et bien entendu ce sera avec un grand plaisir que nous apporterons notre contribution.

Si vous souhaitez en savoir plus, suivre l’évolution du jeu, ou même soutenir ce projet, vous pouvez retrouver Kajué sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter et Instagram.

Partager cet article sur...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *