Test jeux vidéo

Un soir, une fois que les W² se sont mis au lit, nous sommes redescendus discrètement au salon. Puis nous avons allumé la Xbox pour vérifier que le téléchargement de Disneyland Adventures était enfin terminé. Quelques minutes après avoir lancé le jeu, nous avons entendu une toute petite voix “Qu’est-ce que tu fais Mamaaaan ???”. Quel enfant ne reconnaitrait-il pas la voix de Mickey ? Bref, j’ai cédé “Allez, descends si tu veux…”

Il était une fois Disneyland Adventures

Bon je vous rassure on ne joue pas toutes les nuits. Nous avons notre rituel pour coucher les W² et on s’en tient. Mais il nous arrive de faire une petite entorse au règlement. Et ce soir-là, nous nous sommes amusés à découvrir Disneyland Adventures.

Vous commencez le jeu avec tout naturellement Mickey. Il vous délivre une quête à résoudre qui vous permet de remporter votre premier objet : un appareil photos. Et ensuite, l’histoire démarre et vous conduit dans l’univers Disney.

On s’amuse comme dans le parc Disney

Dans Disneyland Adventures, vous pouvez interagir avec les autres personnages Disney : Peter Pan, Woody le cowboy, Winnie, Aladdin, Cendrillon, etc.

Ensuite, vous pouvez également chercher des objets cachés à l’aide de différents outils que vous obtenez tout au long du jeu : baguette magique pour récupérer les objets cachés, pistolet de buzz l’éclair pour tirer sur les ballons, corne de brume pour chasser les vautours, etc. Et enfin, dans Disneyland Adventures, vous pouvez vous amuser dans les attractions du parc ainsi que les simulations. Et tout ceci sans faire la queue, ma bonne dame !

Une visite virtuelle de Disneyland Park

Disneyland Adventures est une sorte de visite virtuelle de Disneyland Park. En effet, le jeu est fidèle au premier parc ouvert par Walt Disney. Et pour l’avoir visité il y a quelques années, je peux vous confirmer que ce jeu ressemble parfaitement au parc californien. Le jeu est truffé de détails qui vous replongeront dans la Magie de Disney : les devantures des boutiques dans Main Street, les différentes musiques que l’on peut entendre dans le parc. Bref, tous ces petits détails vous aident à vous immerger complétement dans les différents univers Disney : Fantasyland, Frontierland, Adventureland, Tomorrowland, New Orleans Square, Critter Country et enfin Mickey’s Toontown. C’est donc très pratique, car nous n’avons pas tous la chance de s’offrir un voyage pour Los Angeles.

Dans le parc, vous n’êtes pas seuls, il y a des PNJ qui vous raconte l’histoire du parc, ainsi que des touristes. Et je dois reconnaitre que je me suis amusée à observer Wyatt se promener dans le parc.

– Mais Wyatt, pourquoi tu t’arrêtes ?
– C’est pour laisser passer les gens.

Même dans les jeux, mon petit bonhomme est poli ! S’il le pouvait il tiendrait la porte aux dames dans les boutiques…

Attractions et mini-jeux Disney

Si personnellement je me suis vite lassée des mini-jeux, Wyatt a, quant à lui, pris beaucoup de plaisir à croiser le fer avec le capitaine Crochet ou à tirer sur les extraterrestres. Il a beaucoup ri en jetant des boules de neige sur les yetis. Et à ma grande surprise, il a très vite réussi à améliorer ses scores.

Les jeux sont assez basiques : combat avec les vilains, jeux de pistes où on récupère des pièces, danses avec les princesses, lancer de bananes sur les gorilles, etc. Mais je dois admettre que la maniabilité laisse à désirer par moment. Même en sautant en avance, on percute quand même quelques fantômes dans le Manoir hanté ou des portes dans le terrier du lapin blanc.

“Papa, comment on fait pour changer sa tenue ? Je voudrais le costume de Peter Pan !”

Et comme dans le parc, vous pouvez vous amuser à porter le costume correspondant à l’attraction. Déguisez-vous en poisson clown et plongez dans l’univers de Nemo, ou enfilez le manteau jaune de Jean-Christophe et promenez-vous dans la campagne anglaise avec Tigrou.

Wyatt test jeux vidéo

Rencontre avec les personnages Disney

Impossible de ne pas sourire devant Wyatt s’émerveiller à chaque nouveau personnage qu’il a croisés dans le jeu.

« Oh ! il y a Peter Pan… et là Mickey ! Va parler à Woooody ! »

Dans Disneyland Adventures, on peut discuter avec tous les personnages que l’on rencontre. On peut les enlacer et danser avec, mais aussi collectionner les autographes et les prendre en photos. Enfin, ils proposent des quêtes assez simples à résoudre, dans lesquelles il faut collecter toutes sortes d’objets à l’aide de vos outils, ou apporter un cadeau à Belle de la part de la Bête, réaliser un album photos pour le génie d’Aladdin, etc.

En conclusion, j’ai pris autant de plaisir à jouer qu’à regarder Wyatt s’amuser. Je pense que Disneyland Adventures est le jeu idéal pour initier votre petit bout aux jeux vidéos. De plus, étant une grande fan de Disney et de leurs parcs, j’ai retrouvé la même joie à visiter celui-ci même virtuellement. Et j’avoue qu’à défaut de me balader dans Disneyland comme peuvent le faire certaines personnes limitrophes au parc de Marne la vallée, je m’amuse de temps à temps à me promener 5 ou 10 minutes dans Disneyland Adventures.

Et vous, quelles sont vos anecdotes de votre petit gamer ?

Partager cet article sur...
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

One thought on “Test : Disneyland Adventures sur Xbox”

  1. Mon fils adore ce jeu ! 🙂 Ça a été une belle découverte pour lui et un vrai plaisir pour moi, car j’adore le monde de Disney. Par contre, il s’en est lassé au bout d’un moment, du coup il alterne entre des jeux en ligne trouvés sur des sites comme celui-ci : http://www.prizee.com/ et des jeux sur console. Nous avons également installé une routine à la maison du coup mes enfants ne jouent pas beaucoup en semaine, et plus le weekend. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *