Jaws

Quand j’ai vu passer dans mon fil d’actu Instagram une photo du jeu de société Jaws, je me suis empressée de l’acheter !

Étant une grande passionnée des requins blancs et du film les dents de la mer, je me devais de l’ajouter à ma ludothèque. Et en plus, les premiers retours étaient tous positifs.

Édité chez Ravensburger, Jaws est pour l’instant disponible uniquement en anglais. Et j’ose espérer que si traduction il y a, ils en profiteront pour corriger les erreurs d’orthographe et d’accord. Jaws est un jeu semi-coopératif, de 2 à 4 joueurs, à partir de 12 ans.

Mais quel est donc le but de Jaws ?

Dans Jaws, un joueur incarne le requin Bruce – et oui il avait un petit nom mignon, ça vous la coupe – et l’autre (ou les autres) joue l’équipage composée des trois héros du film : Brody, Quint et Hooper.

Le jeu se joue en deux actes. Dans le premier, le requin tourne autour de l’île Amity pour dévorer jusqu’à 9 baigneurs. Tandis que l’équipage doit localiser le squale et lui attacher deux barils. Si le requin ou les personnages atteignent leur objectif respectif, le premier acte est terminé. On retourne alors le plateau pour la suite de l’histoire.

Dans le second acte, le grand blanc doit détruire l’Orca, le bateau de Quint ou tuer les trois chasseurs d’aileron. Quant à ces derniers, ils doivent éliminer la machine à manger des bikinis.

Comment joue-t-on à Jaws ?

L’originalité de ce jeu est donc qu’il se joue en deux parties. Et chacune est très différente de l’autre, nous donnant ainsi l’impression de jouer non pas à un, Maryse… MAIS DEUX JEUX !

La première se déroule sur une face du plateau représentant une carte de l’île. Et la seconde se joue sur l’autre côté illustrant le grand large.

Il semblerait qu’un grand requin blanc se soit approprié les eaux territoriales d’Amity

Dans le premier acte, le requin doit agir en cachette. Il note ses déplacements et ses actions dans un carnet spécial. À son tour, il n’a que trois actions possibles : se déplacer, manger une blonde sur son matelas gonflable ou utiliser un de ses pouvoirs.

Quant aux membres de l’équipage, ils ont chacun jusqu’à 4 actions possibles : se déplacer, sauver des baigneurs, prendre ou déposer un baril et utiliser leurs capacités spéciales. Par exemple, Brody peut fermer des plages, apporter des tonneaux sur les quais, repérer le requin à l’aide de ses jumelles. Hooper tourne autour de l’île en utilisant son sonar pour localiser le requin. Quant à Quint, il navigue sur son célèbre Orca et essaie d’attacher les barils au requin.

Le premier acte est très stratégique. L’équipe doit vraiment se coordonner pour arriver à repérer le requin et surtout lui attacher les deux tonnelets.

Quant au squale, comme il a très peu d’actions, il doit faire preuve de ruse pour échapper au regard perçant de Brody, au sonar de Hooper et au harpon de Quint.

Attention, cette première manche est très importante car elle aura un impact sur la seconde. En effet, plus le requin mangera de baigneurs, plus il aura de capacités dans la seconde phase. Et si l’équipage échoue à attacher les barils, ils auront peu d’armes pour pouvoir achever le Carcharodon carcharias – le grand blanc pour les intimes.

Il nous faudrait un plus gros bateau

Une fois la première partie terminée, on retourne le plateau pour jouer le second acte se déroulant sur l’Orca. Cette partie est un peu moins stratégique que la première. En effet l’usage des dés apporte une part de hasard.

Dans cette partie, l’équipage doit prédire où va surgir le requin. Ce dernier doit choisir une des trois cases proposées par les cartes, où il chargera le bateau. Les membres de l’équipage qui ont su prévoir où le squale refait surface ont la possibilité de l’attaquer.

Pour toucher la machine à dévorer (qui doit recevoir 17 coups dans les branchies quand même), Brody, Quint et Hooper possèdent des armes : pistolet, fusil, machette, etc. Ensuite c’est au tour du requin d’essayer de détruire le bateau. Pour cela il peut utiliser des capacités spéciales lui donnant plus de force, lui permettant d’avoir une attaque supplémentaire, etc. Notez également que si les membres de l’équipage se retrouvent dans l’eau, le requin a une action bonus lui permettant de mordre ces ridicules humains qui barbotent devant son museau.

Fais-moi risette, saloperie !

Tout comme le film, Jaws vous plonge dans le suspense et le stress. Et vous pouvez soit finir comme Quint broyé dans les mâchoires du requin, soit gueuler « you son of a b… » !

Jaws propose un concept atypique. Et si les règles sont simples, cela n’enlève rien à la difficulté du jeu. En effet, que vous jouiez le requin ou l’équipage, il vous faudra faire preuve de tactique et de rapidité.

Au revoir et adieu, jolie fille madrilène

Dans la première partie que nous avons faite, j’ai joué le requin évidement ! J’ai misé sur la vitesse, l’opportunisme et la fourberie afin de jeter la confusion au sein de l’équipage. Quitte à me réfugier sous le bateau de Hooper qui était à quai – gonflée quand même la petite – ou de me diriger vers une plage fermée. Il faut également utiliser avec intelligence les 4 pouvoirs du requin. Par exemple appliquer le bonus de rapidité pour vous enfuir d’une plage où vous venez de dévorer tous les nageurs.

Le conseil que je peux donner si vous jouez l’équipage est d’utiliser à fond toutes les capacités des personnages : essayer de sauver le maximum de baigneurs, harceler le requin en lançant des barils, etc.

Pour la seconde partie, comme j’avais mangé tous les nageurs, je me suis retrouvée avec beaucoup de capacités. Je les ai donc toutes utilisées. C’était très intense aussi bien pour moi que pour l’équipage qui avait peu d’armes. Mais plus les tours passaient et plus Brody, Quint et Hooper ont réussi à me toucher. Ils ont bien failli m’avoir à l’usure ces *§@#$£. Bien que la fin de la partie ait été serrée, j’ai quand même bouffer Brody, et remporté la victoire !

Jaws vous mange à la tartare

Alors, certes je suis une fan inconditionnelle de ce film. Et vous êtes donc en droit de douter de mon objectivité. Mais il faut admettre que Jaws est un jeu de société vraiment magistral.

D’accord Ravensburger a su nous proposer des jeux avec une mécanique complexe comme Broom Service. Mais reconnaissez quand même qu’ils ne sont pas réputés pour proposer des jeux aussi élaborés. De plus, en général les adaptations de films en jeux de société sont rarement une réussite. Donc je ne m’attendais pas vraiment à avoir un jeu aussi captivant et original. C’est vraiment une très bonne surprise. Jaws n’est donc pas un bon jeu à tester, c’est un excellent jeu de société à avoir dans toute bonne ludothèque digne de ce nom !

Meilleur jeu de société
Partager cet article sur...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *