Karak, premier donjon Crawler pour enfants

Karak, c’est le bruit de vos dents qui grincent lorsque vous arpentez les sinistres couloirs du château infesté de monstres. Mais c’est aussi un super jeu d’aventures pour enfants. Dans Karak, les petits joueurs en herbe devront fouiller les catacombes d’un château, amasser le plus de trésors, vaincre de féroces créatures et abattre un puissant dragon. Et tout ça en 45 mn.

Édité chez AlbiKarak est un jeu de société pour petits gnomes à partir de 6 ans créé par Roman Hladík et Petr Mikša.

Karak

Quel est le but de Karak ?

Au milieu d’un désert aride se dresse une sombre et effrayante silhouette, celle du château de Karak. Dans les profondeurs de la bâtisse vivent des bestioles hideuses au service d’un terrible dragon.

Mais de valeureux héros sont prêts à relever le défi et à percer les mystères du labyrinthe. Ils vont devoir vaincre rats, squelettes, zombies, araignées géantes afin de leur dérober clés, armes et parchemins. Ainsi ils pourront ouvrir des coffres et s’emparer de leur contenu. La partie prend fin quand le dragon est abattu. Mais le vainqueur de Karak sera celui qui aura collecté le plus de trésors !

Et comment joue-t-on ?

Chaque héros à son tour va pouvoir effectuer 4 déplacements dans le labyrinthe. S’il découvre une nouvelle pièce il tire un jeton dans le sac. Ici pas de boule noire, on tombe soit sur un monstre, soit sur un coffre. Si une créature est dévoilée, le héros doit automatiquement l’affronter. En cas de victoire le joueur retourne le jeton et découvre le loot du tour : une clé pour ouvrir un coffre, un parchemin ou une arme pour les combats. En cas de défaite il perd une vie et retourne là d’où il vient.

Dans Karak, on peut incarner un magicien, une prophétesse, un spadassin, une voleuse, un prince noir ou un guerrier. Chacun de ces personnages possèdent deux pouvoirs par exemple traverser les murs, se réincarner, se déplacer dans l’ombre, etc. Le jeu se déploie sur la table en fonction des tuiles tirées du sac. Ici nul besoin de rush le donjon, il faut prendre son temps pour découvrir tous les coins et recoins du château de Karak.

Karak, premier dungeon crawler

Avec Karak on est dans le dungeon crawler classique. Un château, un labyrinthe, des héros épiques, des créatures et un gros mob de fin. Karak est parfait pour initier les enfants à l’exploration de donjon. Et d’ailleurs les W2 ont beaucoup apprécié ce jeu de société, en particulier Wyatt qui a enchaîné les victoires.

Le seul petit reproche que je pourrais faire à Karak est qu’il manque de difficulté. Je vous entends déjà me dire que Karak est un jeu de société pour enfants. Et les W2 ne sont pas encore prêts à m’entendre leur rouméguer dessus sur Last Bastion. Ceci dit, en mettant vraiment toute la bonne volonté il est bien difficile de perdre à ce jeu.

De plus j’aurais aimé un jeu plus coop afin de développer une stratégie pour vaincre le boss final. Cela étant dit Karak est un jeu original, avec de belles illustrations et qui plaira aux fans de heroic fantasy. D’ailleurs même si j’ai déjà initié les W2 à Petits détectives de monstres, le jeu a renforcé mon envie de leur proposer un jeu de rôle sur table dans le style Dungeon & Dragons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.