Le gâteau au chocolat de Cole

Mon gâteau au chocolat de Cole n’est pas juste beau, il est également délicieux. Sa recette est originale en particulier grâce à mon ingrédient mystère…

Les W² adorent regarder Ninjago, alors je voulais leur faire plaisir en imaginant un gâteau que l’on pourrait trouver dans le frigo du monastère de Spinjitzu.

Ça a l’air bon ça !

Cole est le Maître et ninja de la Terre. Il possède une force colossale qui peut s’avérer très utile lorsque lui et ses coéquipiers se retrouvent dans des situations délicates.

Le jeune ninja est né dans une famille d’artistes. Son père avec qui il entretient une relation très forte l’avait envoyé dans une école d’arts de la scène. Mais Cole n’était pas fait pour cette vie. Alors un jour il a décidé de gravir la plus haute montagne de Ninjago, et c’est ainsi qu’il a rencontré Maitre Wu qui l’attendait au sommet.

En tant que ninja, Cole aime beaucoup aider les autres dans le besoin et il se sent accompli par un travail bien fait. Et même s’il est sûr de lui, le Maître de la terre reste malgré tout très pragmatique. En effet il aime les choses simples de la vie : la nature, l’escalade, la technologie et surtout, son obsession les gâteaux au chocolat !

Ninjago : le gâteau au chocolat de Cole

Recette du gâteau au chocolat de Cole

Pour réaliser le gâteau au chocolat de Cole, je me suis inspirée de la cuisine japonaise. Ce n’est pas la première fois que je m’essaie à la cuisine nippone, en effet j’ai déjà tenté d’adapter un plat japonais en m’inspirant de Ponyo sur la falaise. Ceci dit, même si l’utilisation de la farine et du chocolat dans la cuisine nippone est arrivée très tardivement, on trouve tout de même quelques recettes de pâtisseries. En général elles sont toujours très moelleuses et peu sucrées.

Donc pour la base de mon gâteau, je me suis inspirée des dorayaki, une sorte de sandwich de pancakes qui sont très populaires au Japon. Cependant j’y ai ajouté un ingrédient qu’on ne s’attend pas à découvrir dans une pâtisserie : la mayonnaise japonaise. Cette dernière remplace l’huile et donne aussi un côté ultra moelleux au gâteau, l’acidité de la mayo vient juste équilibrer le sucre du gâteau au chocolat. Du coup on ne sent pas du tout la mayonnaise, et on n’a pas la sensation d’étouffement, ni d’écœurement comme lorsqu’on mange un cake basique.

Ingrédients

Pour la mayonnaise japonaise

  • 1 œuf ;
  • 1 c.à.c de moutarde ;
  • 20cl d’huile ;
  • 1/2 c.à.c de sel ;
  • 1 c.à.s de vinaigre de riz ;
  • 1 c.à.c de sucre ;
  • 2 c.à.c de jus de citron.

Pour le gâteau

  • 4 œufs ;
  • 140g de sucre ;
  • 2 c.à.s de miel ;
  • 11g de levure chimique ;
  • 160g de farine ;
  • 100g de cacao ;
  • 180ml de lait ;
  • 90g de mayonnaise.

Pour la ganache

  • 200g de chocolat ;
  • 20cl de crème fraiche liquide ;
  • 15g de beurre doux.

Instructions

Pour la mayonnaise japonaise

  • Tout d’abord mélanger l’œuf, la moutarde, le sel, le vinaigre de riz et le jus de citron.
  • Ensuite verser l’huile peu à peu en mince filet en fouettant sans s’arrêter jusqu’à épaississement.

Pour le gâteau

  • Mélanger dans un saladier les œufs, le sucre et le miel.
  • Tamiser la farine deux fois !
  • Ajouter la farine et la levure à la pâte.
  • Dans un saladier à part, mélanger progressivement la mayonnaise avec le lait.
  • Ajouter la pâte et enfin le cacao.
  • Verser le tout dans un moule à gâteau beurré.
  • Enfourner pour 40mn dans un four préchauffé à 180°.

Pour la ganache

  • Au bain marie faire fondre le chocolat.
  • Une fois le chocolat fondu, ajouter la crème fraiche liquide et mélanger jusqu’à obtenir une préparation homogène.
  • Ajouter le beurre jusqu’à ce que la ganache soit lisse.
  • Une fois le gâteau cuit, le laisser refroidir.
  • Enfin démouler le gâteau puis ajouter la ganache au chocolat en étalant avec une spatule ou un lisseur.

N’hésitez pas à me dire en commentaire si ma recette vous tente. Et si vous l’essayez, envoyez moi vos photos et votre avis. En tout cas nous, on adore ce gâteau au chocolat de Cole !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *